Dada ou le dadaïsme

Hugo Ball -Cabaret Voltaire
Hugo Ball -Cabaret Voltaire

Les périodes de guerre créent souvent des interrogations, des refus, de la contestation parfois artistique. Le dadaïsme s’inscrit dans cette lignée.

Dada est né à Zurich le 8 février 1916, dans une taverne de la Spiegelstrasse, la transforment en café littéraire et artistique et la rebaptisent “Cabaret Voltaire”.

Le nom « Dada » ayant été trouvé à l’aide d’un coupe-papier glissé au hasard entre les pages d’un dictionnaire. Légende ???
Dans une lettre de janvier 1921 adressée à des artistes new yorkais, Tzara explique les circonstances de l’invention du nom dont il se garde de revendiquer la paternité : « […] j’étais avec des amis, je cherchais dans un dictionnaire un mot approprié aux sonorités de toutes les langues, il faisait presque nuit lorsqu’une main verte déposa sa laideur sur la page du Larousse – en indiquant d’une manière précise Dada – mon choix fut fait. »
Le mouvement Dada ou dadaïsme est un mouvement intellectuel, littéraire et artistique qui, pendant la Première Guerre mondiale, se caractérise par une remise en cause, à la manière de la table rase, de toutes les conventions et contraintes idéologiques, esthétiques et politiques.

Quelques noms d’artistes, de l’époque de la création du mouvement : Hugo Ball, Richard Huelsenbeck, Tristan Tzara, Jean Arp, Marcel Janco, Sophie Taeuber.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Dada