Les Antilles et la Guyane

Lors de la soirée du 28 novembre 2015 Mariann Mathéus a interprété un chant créole sur les Dardanelles, une mise à feu a été faite et la soirée s’est terminée par un topo historique de Michèle Klaerr sur les Antilles et la Guyane pour nous permettre de mieux comprendre les enjeux qui se jouaient autour de la conscription antillaise et guyanaise.

Mariann Mathéus
https://www.youtube.com/watch?v=G29aYQU4STs

Michèle Klaerr
Catherine Videlaine a commencé à organiser des mises à feu et à développer dans son blog une réflexion sur la guerre de 14-18, son déroulement, sa propagande et les cataclysmes qu’elle a entraînés, comme le génocide arménien.

Son projet m’a paru passionnant, m’a fortement intéressée et j’ai désiré m’y associer en apportant ma formation d’historienne.
Que des citoyens s’intéressent à l’histoire, en posant des questions nouvelles, en sortant des sentiers battus, en réfléchissant à l’histoire pour mieux comprendre le présent, en interrogeant plutôt qu’en rabâchant les données du roman national me semble capital à l’heure actuelle.
Il nous a vite paru important de connaître le sort des peuples colonisés par la France pendant la première guerre mondiale. En parler globalement ne fait pas ressortir les différences de traitement de la France à leur égard ni les différentes attitudes de ces peuples suivant qu’ils appartenaient aux vieilles ou aux nouvelles colonies. Certains peuples s’opposaient toujours alors à la colonisation tandis que d’autres commençaient à mener des luttes anti-colonialistes ou réclamaient l’égalité des droits. Nous allons donc traiter séparément de la situation dans chaque colonie.

Intervention de Michèle Klaerr du samedi 28 novembre 2015

Télécharger (PDF, 65KB)

Quelques monuments aux morts

Télécharger (PDF, 638KB)

Télécharger (PDF, 1.02MB)