Les 5 sœurs

Fin XIX ème siècle, 5 filles, 5 sœurs.
Elles étaient pauvres, elles ont toutes les 5 été placées comme fille de ferme. Puis certaines sont « montées » à Paris comme bonnes. Certaines ont fait de « beaux » mariages avec des « garçons de bonne famille ».

Ces 5 femmes sont mes grandes-tantes, les sœurs de mon grand-père maternel. De ces femmes j’ai juste 5 photos et quelques anecdotes racontées par ma mère avant sa mort. La légende se mêle à la vérité, à leur vérité.

Ces femmes de par leur travail à la ferme, de domestiques incarnent une partie des femmes du monde entier, hors du temps. A travers elles, je veux rendre hommage à ces femmes mises « au service de ».
Je suis en train de travailler à ce projet.

Une dernière chose, elles s’appelaient Françoise, Jeanne, Julie, Romaine, Annette.