Herbier de poilu

Malgré les difficultés rencontrées pendant la guerre, certains soldats ont constitué des herbiers des tranchées, des champs de bataille. Un exemple avec celui de Stanislas Boireau. Incorporé le 3 août 1914, il débute le jour même un carnet. Il sera démobilisé le 26 mars 1919. 147 feuilles ou fleurs ont collectées par ses soins envoyées à sa fiancée et conservées par elle dont les fleurs “Pour mes 20 ans”.