Monuments aux morts pacifistes

Lors de notre tourisme culturel et historique lié aux monuments aux morts, nous avons découvert que certains de ces monuments avaient des inscriptions pacifistes, contre la guerre.
Créer une page uniquement sur ce sujet nous a semblé nécessaire pour éclairer sur certains courants de pensées d’après-guerre.

Equeurdreville (50) Manche

Monument réalisé par Emilie Rodez en 1932 “Que maudite soit la guerre”

http://www.ville-equeurdreville.fr/decouvrir-la-ville/patrimoine-et-histoire/le-patrimoine/

 

Péronne avec cette femme maudissant la guerre

Saint-Martin-d’Estreaux avec ses panneaux dont les textes sont forts de sens.

Voici les textes en pdf:

Télécharger (PDF, 6KB)

 

 

Gentioux avec son inscription “Maudite soit la guerre”

Des amis, Anne et Pierre sont allés sur place prendre des photos et visiter une exposition artistique durant cet été 14. Il restait quelques exemples du catalogue “Maudite soit la guerre” retraçant une expérience menée de juillet 2012 à décembre 2014. Réflexion avec quelques artistes et habitants sur la guerre et tenter de faire la guerre à la guerre…et de relier des territoires entre eux : Gentioux (23) et Méricourt (62).

Catalogue - Maudite soit la guerre” Ils en firent leur état, mirent en elle leur fortune, en tirèrent d’immenses bénéfices et s’y livrèrent avec tant d’ardeur qu’ils ruinèrent l’Europe, se ruinèrent eux-mêmes et disloquèrent le monde…on croit mourir pour la patrie, on meurt pour des industriels.”

Lettre d’Anatole France dans l’Humanité du 18 juillet 1922 (extrait du catalogue “Maudite soit la guerre”)

Quelques explications sur le monument lui-même :

Trois projets sont présentés au conseil municipal. C’est celui de Monsieur Duburgt, conseiller municipal et ébéniste de profession qui est retenu. Il explique ainsi son choix :

« Plutôt qu’un Poilu, j’ai voulu traduire un cri du cœur. J’ai donc dessiné un orphelin, en tenue d’écolier, montrant du doigt cette inscription gravée dans la pierre et qui était alors sur toutes les lèvres : « Maudite soit la guerre ! ».  »
https://fr.wikipedia.org/wiki/Monument_aux_morts_de_Gentioux

Le monument aux morts pacifiste de Gentioux est l’un des rares monuments pacifistes. Il n’a été inauguré officiellement qu’en 1985. Comme tous les monuments aux morts de France, il comporte la longue liste des enfants de Gentioux morts pour la France (ils furent 58 en 14-18). Mais ce qui est original ici c’est l’inscription « Maudite soit la guerre » sous la liste et la statue d’un orphelin le poing levé au pied du monument. C’est plus un appel au pacifisme qu’un honneur rendu aux victimes de cette hécatombe que fut la guerre de 14-18. Il fut construit en 1922, à l’initiative du maire SFIO de l’époque Jules Coutaud et de son conseil municipal. Il est classé Monument historique et la plaque Maudite soit la guerre est inamovible.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Gentioux-Pigerolles

Sur le monument aux morts pacifiste de Gentioux
Sur le monument aux morts pacifiste de Gentioux

Du côté des enfants, Daeninckx et Pef parlent à leur manière du monument de Gentioux.
Edition : rue du monde