Dardanelles

9 janvier 1916: Dardanelles et Champagne

Le 9 janvier 1916 :

2 événements dont un majeur avec le retrait des forces franco-britannique de la presqu’île de Gallipoli qui sonne l’échec de la offensive alliée dans les Dardanelles.

Les Allemands déclenchent une offensive en Champagne.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_des_Dardanelles#/media/File:G.C._18_March_1915_Gallipoli_Campaign_Article.jpg

Mise à feu

28 novembre : Chant créole sur les Dardanelles et les Antilles

Soirée très forte en émotions. Un chant créole superbement interprété par Mariann Mathéus, une mise à feu émouvante avec des allumettes de toutes les couleurs.
Pour finir la soirée et pour mieux comprendre la problématique des Antilles durant la Grande Guerre, Michèle Klaerr nous a fait un topo historique.

Les soldats Antillais et Guyanais ont été envoyés aux Dardanelles car le climat est plus doux que le front de l’est où ils sont jugés peu(!) efficaces à cause du climat rigoureux. La guerre quel que  soit le lieu est toujours terrible…

Pour ceux qui veulent quelques dates et approfondir leurs connaissances sur les Dardanelles.
http://videlaine.com/misesafeu14-18/les-dardanelles-25-avril-15/

Vous trouverez plusieurs monuments aux morts de la Guadeloupe et de la Martinique.
http://videlaine.com/misesafeu14-18/?p=982

28 novembre à 20h30 les Antilles et la guerre de 14-18

La Guadeloupe a gardé en mémoire la bataille des Dardanelles avec un chant de veillée en créole “AN JA TOUMO” (je suis tout mort) que Mariann Mathéus artiste de scène a inscrit à son répertoire.

Les Antilles et les soldats antillais pendant la première guerre mondiale, quelques éléments historiques… présentés par
Michèle Klaerr, ancienne professeure d’histoire.

Possibilité de se restaurer sur place à partir de 19h30
Auberge des idées 60 rue Pasteur 94800 Villejuif
métro Léo Lagrange

Les Dardanelles 25 avril 15

En ce 25 avril, nous ne quittons pas l’empire ottoman et ce jusqu’au 9 janvier 1916.


Voici quelques repères précis sur la bataille des Dardanelles  (La Croix*)

En 1915, une coalition alliée décide de porter la guerre au cœur de l’Em­pire ot­to­man, allié de l’Al­le­magne.
Le 18 mars 1915, les forces navales conjointes franco-britanniques tentent de forcer le passage du détroit des Dardanelles, goulet de 60 kilomètres de long et 1 à 4 kilomètres de large, pour se diriger vers Istanbul, selon une stratégie conçue par Winston Churchill. L’attaque est repoussée par les forces turques.
 Le 25 avril 1915, des troupes an­glaises, néo-zé­lan­daises, aus­tra­liennes et fran­çaises dé­bar­quent sur le sol de la pé­nin­sule de Gal­li­poli, dans le dé­troit. Elles ne parviennent pas à faire de percée. C’est au cours de cette ba­taille que s’illus­tre le co­lo­nel Mus­tafa Kemal, qui pro­cla­mera en 1923 la Ré­pu­blique turque mo­derne née de la chute de l’Em­pire ot­to­man.
– Le 8 janvier 1916, les dernières troupes alliées sont évacuées. La ba­taille a coûté la vie à 180.000 al­liés et 66.000 Turcs. Plus de 200 000 hommes ont été blessés. L’Angleterre, ainsi que les troupes de l’Empire britannique, ont subi le plus de pertes humaines. L’Australie et la Nouvelle Zélande ont perdu 11 500 combattants, appelés les ’Anzacs’ (Aus­tra­lian and New-Zea­land Army Corps). La France a perdu 30 000 hommes.

*http://www.la-croix.com/Actualite/Monde/La-Turquie-commemore-les-Dardanelles-pour-occulter-le-genocide-armenien-2015-04-23-1305443

Pour ceux qui veulent approfondir la question:
http://dardanelles.1915-2015.sam2g.fr/category/les-operations-de-la-royale/