Mises à feu

23 mars 1918 : Paris bombardé

Premiers bombardements par des canons longue protée sur Paris, 23 mars 1918.

Quelques articles avec des titres forts…

“C’est un canon boche tirant à 120 kms qui a bombardé Paris”

“Des femmes et des enfants qui priaient dans une église assassinés par un obus boche”

Histoire de France à travers les journaux du temps passé

Histoire de France à travers les journaux du temps passé / des femmes et des enfants...

Histoire de France à travers les journaux du temps passé / canon à logue portée

Vidéo de la mise à feu

 

 

Les brosses en état de guerre

Exposition au Moulin de la Brosserie Saint-Félix avec le soutien de la Fédération de la Brosserie.

Inauguration du 8 Avril 2018
de 15h à 18h

Ouvert les 1er et 3ème dimanche du mois
Visite de 15h à 18h

Dossier de presse
http://videlaine.com/misesafeu14-18/wp-content/uploads/La-brosse-en-état-de-guerre-Communiqué-de-presse.pdf

 

Documentaire “Rendez-vous au monument aux morts”

Vendredi 10 novembre au soir Jacquie Chavance auteure du documentaire “Rendez-vous au monuments aux morts” Production CNRS Images nous a commenté cet excellent documentaire.
Il est disponible en streaming http://videotheque.cnrs.fr/doc=4376

Lors de cette soirée une mise à feu a été faite en présence de M Jean-Marc Nicolle, maire du Kremlin-Bicêtre.

Reprise du fort de la Malmaison 23-25 octobre 17

Le fort est occupé par l’armée allemande pendant la Première Guerre mondiale et est repris par l’armée française lors de la bataille de la Malmaison le
puis repris par la 7e armée le et définitivement libéré par le 28e bataillon de chasseurs alpins le .

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fort_de_la_Malmaison

Vidéo de la mise à feu pour la bataille de la reprise du fort

Repas de mémoire 14-18

Vendredi 29 septembre dernier, nous avons organisé un repas de mémoire dont les recettes étaient issues d’un livret de cuisine “Cuisine de guerre donnant du 150% d’économie d’après de sérieuses expériences”.
Voici le menu
Soupe Crézy au riz, Pâté de viande (bœuf, veau, foies), Macaronis à la marseillaise, Carottes braisées, Gâteau de guerre, Pouding (!) à la semoule.
Le tout arrosé de vin rouge et de gnôle (calvados).

Nous avons profité de ces agapes pour évoquer l’alimentation et le rationnement des populations civiles durant les périodes de guerre, le ravitaillement des troupes et la logistique nécessaire.
Trouvé sur le site de l’ECPAD, le centre d’images de La Défense, un documentaire sur le ravitaillement en vin. http://www.ecpad.fr/le-vin-de-larmee-septembre-1917-2/

Voici aussi un diaporama avec les documents éphémères trouvés à la Bibliothèque Historique de Paris.
http://videlaine.com/misesafeu14-18/wp-content/uploads/S’alimenter-pendant-la-guerre.pdf

Et une réflexion d’un poilu  :

Vidéo de la mise à feu

Gaz moutarde 12 juillet 1917

Après le 22 avril 1915, dans la nuit du 12 au 13 juillet 1917, toujours dans le secteur d’Ypres, la guerre chimique franchit un nouveau seuil dans l’horreur avec l’usage par les Allemands des premiers obus remplis de gaz moutarde, appelé “ypérite”.
Pour en savoir plus:
https://www.herodote.net/22_avril_1915_et_12_juillet_1917-evenement-19150422.php

Autre chose étonnante: Les moutardes à l’azote utilisées lors de traitements contre le cancer.
Elles sont toutes chimiquement liées au gaz moutarde utilisé comme gaz de combat pendant la première guerre mondiale. Leur formule de base est R-N-bis-(2chloroethyl). Dans l’organisme, chacune des chaînes latérales 2-chloroethyl est cyclisée avec libération d’ion chlore. http://www.chups.jussieu.fr/polys/pharmaco/poly/POLY.Chp.20.2.3.html