Dans les conflits récents, 30 % des soldats sont blessés au visage

Regardé cette semaine “La chambre des officiers” de François Dupeyron. Film sur les gueules cassées de la 1ère guerre mondiale. L’occasion de parler des blessés de la face.

Sophie Delaporte  dans son livre “Visages de guerre” parle de l’évolution de la prise en charge et des traumatismes psychologiques qui en découlent.

Article du Monde en PDF

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.